L’attraction qu’a su exercer l’association au fil du temps et l’exemplarité qu’elle représente encore aujourd’hui reposent sur des caractéristiques fondamentales. Elles sont la marque de l’association.

La prévalence du public. La compréhension, le respect de la confidentialité,  la recherche de la meilleure réponse possible et l’action en faveur du public ont toujours eu la prééminence sur des exigences externes d’efficacité immédiate ou de prima de la sécurité sur l’éducation.
Cette capacité tient à la coexistence chez les équipes éducatives de deux qualités : la générosité et le professionnalisme.

L’innovation. Educateurs dans les collèges, médiateurs école-parents, accueil de jour, ateliers de chantier d’insertion, formation des 16/18 ans, actions collectives associant les habitants etc. toute ces initiatives ont été prises pour répondre aux besoins du public. L’innovation est un mode d’action permanent. C’est une culture propre à Itinéraires, elle est une des forces vitales de l’association. Elle mobilise l’énergie commune et l’intelligence collective. Tout ce qui ne se renouvelle pas et ne s’adapte pas meurt, c’est une loi naturelle à laquelle les organisations n’échappent pas.

Le témoignage. L’un des principes de la prévention spécialisée est basé sur la libre adhésion. Cela met l’association en situation de parler pour ceux qui nous parlent. Dans de nombreuses instances – Conseil communal de la prévention, Cellules de veilles, Comité d’aide aux projets etc., dans de nombreuse rencontres bilatérales avec des élus, des représentant des collectivités ou de l’Etat, Itinéraires est amené à décrire et à expliquer des problèmes complexes et à contredire les interprétations simplificatrices.

L’exigence d’évaluation. Itinéraires n’a jamais adopté le discours selon lequel le travail social, essentiellement empathique et relationnel, ne peut pas être évalué. Les résultats des actions sont interrogés tant sur le plan quantitatif que qualitatif. A temps régulier, sont publiées et examinées les données globales. Plus fréquemment, lors de réunions spécifiques d’équipe, de supervision, de GSE etc., des cas particuliers sont approfondis pour adapter au mieux les interventions. Ce travail de fond enrichit le travail d’équipe. Il entretient une amélioration continue de la qualité. Il alimente les projets et l’innovation. Il permet de tenir un discours argumenté sur le sens de notre action.

Une saine gestionune administration efficace. En matière de gestion, on finit toujours par payer les facilités qu’on se donne et les conséquences sur les hommes et sur les moyens sont dévastatrices. C’est pourquoi les règles sont rigoureuses et doivent être tenues. La réalisation des projets, le suivi de l’activité, la réactivité de l’association face aux situations ou aux interpellations sont le fruit d’une administration efficace. Elle est une condition nécessaire à la fois à la bonne réalisation des missions de chacun et elle contribue à donner d’Itinéraires une image de fiabilité.

Ces fondamentaux sont précieux. Ils nous rendent capables de faire face aux évolutions, aux nouvelles exigences, voire aux risques qui nous attendent.

En ce sens, les synthèses des rapports d’activités que vous trouverez sur ce site sont la mémoire de cette évaluation et des actions. Elles démontrent la continuité et la persévérance que nous mettons dans la réalisation de nos missions.

Le projet associatif d'Itinéraires